BILLETS DE LA PRÉSIDENTE

Retrouvez ici les différents billets publiés par Francesca Marchesini, présidente de la SPG, dans L’Educateur, le journal mensuel du Syndicat des Enseignant·es Romand·es.

FAUT-IL ENCORE FAIRE LA GRÈVE FÉMINISTE EN 2023 ?

FAUT-IL ENCORE FAIRE LA GRÈVE FÉMINISTE EN 2023 ?

S’il est une chose qu’il convient de souligner, c’est l’important travail effectué ces dernières années par les féministes pour donner de l’intelligibilité aux violences sexistes et sexuelles. Elles ont su mettre en évidence le système qui oppresse les femmes tous les jours, partout dans le monde. L’oppression des femmes se distingue par sa polymorphie et ses formes peuvent varier d’un pays à l’autre. Nonobstant, l’anthropologue Rita Laura Segato définit le patriarcat, ou les relations de genre fondées sur l’inégalité, comme « la structure politique la plus archaïque et la plus persistante de l’humanité ».

✏️🪓 L’ORTHOGRAPHE M’A TUER 🔪✒️

✏️🪓 L’ORTHOGRAPHE M’A TUER 🔪✒️

L’ORTHOGRAPHE M’A TUER | Billet de la présidence

« Tout laisse à penser aujourd’hui que la langue française va très mal. Le vocabulaire se rabougrit, la syntaxe s’effondre. »

Arrêtons-nous quelques instants sur ce constat désolé du non moins désolant « philosophe » Alain Finkielkraut, membre de la superfétatoire Académie française. Le déclin de la langue constitue l’un des fantasmes les plus vivaces de cet amoureux autoproclamé du français. Depuis le début du siècle précédent, de nombreux auteurs annoncent régulièrement avec force et fracas son proche trépas. Inquiétude fondée ou véritable fonds de commerce réactionnaire comme dirait le linguiste Bernard Cerquiglini ?

DES HORAIRES À L’OMP – L’ÉQUATION À PLUSIEURS INCONNUES

DES HORAIRES À L’OMP – L’ÉQUATION À PLUSIEURS INCONNUES

Véritable serpent de mer, la question de l’horaire revient inlassablement et depuis des lustres sur la table des discussions entre la direction générale de l’Office médico-pédagogique (DGOMP) et les partenaires sociaux. Quand ce ne sont pas les horaires des enseignant·es qui animent les débats, ce sont ceux des responsables pédagogiques (RP) et aujourd’hui des éducateurs et éducatrices.

Gueule de bois d’un lendemain de votations en Suisse

Gueule de bois d’un lendemain de votations en Suisse

Difficile de se lever ce lundi 26 septembre. Hier, journée de votations fédérales, l’inconcevable s’est produit : les femmes suisses, un peu sonnées, doivent désormais intégrer que le peuple a élevé l’âge de leur retraite à 65 ans. L’inconcevable, non pas d’un point de vue historique où l’inégalité entre hommes et femmes fait système depuis toujours. L’inconcevable non pas en Suisse, pays prospère mais très en retard en matière de droits des femmes qui ne leur a accordé le droit de vote qu’en 1971 et où l’avortement n’a été dépénalisé qu’en 2002.

QU’EST-CE QUE L’ENGOUEMENT POUR L’ACCUEIL DES RÉFUGIÉ·ES UKRAINIEN·NES DIT DE NOUS ?

QU’EST-CE QUE L’ENGOUEMENT POUR L’ACCUEIL DES RÉFUGIÉ·ES UKRAINIEN·NES DIT DE NOUS ?

Ce 24 février, l’Europe consternée et un peu sonnée a regardé la Russie envahir l’Ukraine. Chaque fois qu’elle revient, la guerre surprend. Pourtant, de nombreux pays européens sont en guerre depuis trente ans, mais sans en vivre les conséquences : les couts politique, humain et financier sont en effet principalement portés par les pays où les conflits sont exportés.

(G)RÊVER UN MONDE MEILLEUR

(G)RÊVER UN MONDE MEILLEUR

Comme si de rien n’était…

Cette année encore a été hautement marquée par le covid-19 et ses divers variants. Si l’intensité d’une situation de plus en plus pesante pour les enseignant·es a crû encore d’un cran en décembre 2021 lorsque le service du médecin cantonal a masqué pendant quelques mois les élèves du primaire dès la 5P, cette année aura aussi été celle où toutes les mesures sanitaires ont pu être levées dans les écoles qui ont finalement retrouvé un semblant de normalité bienvenue et nécessaire.