Société Pédagogique Genevoise

Association professionnelle et syndicat des professionnel·le·s de l’école primaire genevoise, la Société Pédagogique Genevoise (SPG) s’engage depuis 150 ans pour  la défense d’une école et d’une éducation de qualité au bénéfice de toutes et tous.

ACTUALITÉS

Mobilisation de la fonction publique · Pourquoi faire grève?

Mobilisation de la fonction publique · Pourquoi faire grève?

[Vidéo disponible en fin d'article] Pour être solidaires avec l’ensemble des travailleurs·euses de la fonction publique Une grande partie des travailleurs·euses en première ligne dans cette pandémie sont des fonctionnaires, personnel soignant en tête. En Allemagne,...

lire plus

Devenir membre, c’est s’engager ensemble

pour une école genevoise de qualité pour toutes et tous!

 

BILLETS DE LA PRÉSIDENTE

Continuité de l’enseignement: une fausse bonne idée

Continuité de l’enseignement: une fausse bonne idée

Billet de la présidente · L'Educateur · Décembre 2020 Réunie en Assemblée des délégué·es (AD) mardi 17 novembre, la SPG a voté à l’unanimité une résolution prenant position contre le dispositif de continuité de l’enseignement à l’école primaire prévu par la...

lire plus
T-shirt «de la honte», le primaire concerné?

T-shirt «de la honte», le primaire concerné?

Billet de la présidente · L'Educateur · Novembre 2020 Le t-shirt dit «de la honte» a soulevé la polémique en ce début d’année scolaire, faisant écho, notamment, à l’actualité française. Ce bout de tissu XXL, au cœur du débat, a passionnément agité la scène politique...

lire plus
Des enseignant·es bien peu protégé·es

Des enseignant·es bien peu protégé·es

Billet de la présidente · L'Educateur · Septembre 2020 La COVID-19 teinte cette rentrée scolaire d’une manière particulière et engendre un cadre scolaire instable dans lequel la personnalité et l’intégrité des enseignante·s sont sérieusement exposées. Ainsi,...

lire plus

Abonnez-vous à la newsletter de la SPG!

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

😷👧🏻👦🏾 Renforcement éventuel des mesures COVID à l’école: masque dès 10 ans, suppression de certaines activités scolaires... les pistes qui se discutent au sein de la conférence des directeurs cantonaux de l’instruction publique, mais que personne ne souhaite voir advenir. ... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Je pense qu’il faudrait stopper les notes à l’école et les enfants referont leur année plus tranquille. Qu’ils suivent les cours soit à l’école si le virus le permet soit en vidéo à la maison mais sans évaluation. Car là aussi ça pose un gros problème. Les enfants qui ont eu des morts ou des grands malades dans leur famille sont stressés et n’ont pas la tête à réfléchir. Ils sont angoissés pour la plupart d’entre eux. Qu’est ce que c’est une année pour les enfants ou les adolescents voir les étudiants quand ils ont toute leur vie devant eux. On ne pense pas à eux c’est faites ce que je dis et on ne leur pose pas de question pour savoir leur ressenti . Les adultes dirigent les enfants doivent s’exécuter et vont à l’école pour beaucoup la boule au ventre. Ce n’est pas normal pour eux . J’ajouterais, mais c’est un autre sujet, que nous ne sommes plus au 19 eme siècle et qu’il serait grand temps de ne plus mettre de note à l’école et d’évoluer un peu par d’autres moyens qui sortiront des rails les enfants afin de mieux les cerner les uns les autres. Ce ne sont pas des robots ils ont tous un potentiel différent qu’il faudrait développer d’une manière plus personnelle . Aucun enfant n’est bête bien au contraire ils sont différents et ont chacun leur personnalité qu’on oublie trop souvent. Stop aux vieilles habitudes et mettons nous tous au travail pour que l’école évolue pour tous nos enfants en trouvant des solutions En France, certains établissements évaluent les compétences à l’aide d’un code couleur allant du vert (acquis) au rouge (non acquis) en passant par l’orange (en voie d’acquisition). Accompagné de longues appréciations de l’enseignant, ce système a le mérite de communiquer clairement une par une les forces et les faiblesses de l’élève, qui comprend où il doit s’améliorer. Et bien d’autres pays comme la Suède ne donnent plus de note à l’école.’ Donc il y a bien des moyens pour éliminer ces notes à l’école il suffit juste de se pencher sur le problème .

Load more