Grève des services publics — Foire aux questions de la SPG

Droit de faire grève

Tout le monde peut faire grève, y compris les enseignant-e-s en période probatoire et les remplaçant·es. La grève est un droit en Suisse, qui n’a pour d’autres conséquences que la retenue de salaire correspondant au temps de l’arrêt de travail. Il ne peut y avoir de sanction à l’encontre d’une personne faisant grève, ni de mention dans son dossier personnel. La grève n’est ni illégitime ni excessive. Elle est utilisée en dernier recours lorsque l’employeur est sourd aux revendications de son personnel.

Lorsqu’un préavis de grève est déposé par le Cartel intersyndical auprès du Conseil d’État, tous les départements et les directions générales sont au courant. Le Cartel intersyndical est l’association faîtière des syndicats du service public à Genève. La SPG en est une membre active.

Solidarité en équipe et modalités de la grève

Discutez et organisez-vous entre collègues à l’avance pour qu’un maximum d’entre vous puisse participer à l’assemblée du personnel et à la manifestation qui la suit ou la précède. La présence d’un maximum de personnes aux manifestations est primordiale!

Chacun-e est libre de faire la grève ou non. La durée de la grève est aussi au choix de chacune.

De la totalité du temps inscrit dans le préavis de grève à 15 minutes au minimum.

Retenue de salaire

La retenue de salaire pour 45 minutes (de 15h15 à 16h), s’élève à 38,47 CHF (classe 16 annuité 0) à 43,31 CHF (classe 16 annuités 22), et de 41,98 CHF (classe 18 annuité 0) à 56,79 CHF (classe 18 annuités 22). La SPG utilisera son fonds de lutte pour rembourser les personnes qui en font la demande. A partir d’une période, la SPG peut soutenir ses membres en remboursant entre 30 et 60% de la retenue salariale suivant le nombre d’heure de grève effectuées

Déclaration des heures de grève pour l’employeur

Il est impératif de remplir le formulaire électronique qui se trouve dans votre espace personnel RH dans les 7 jours qui suivent le jour de grève annoncé, que vous participiez ou non à la grève.

Les personnes qui ne travaillent pas pendant les heures de grève en raison de leur horaire usuel (personne à temps partiel, décharges, etc.) doivent remplir la déclaration.

Si vous ne travaillez pas, annoncez-vous gréviste et indiquez 00:00 heure de grève.

Informez la SPG (délégué·es SPG, par école)

La SPG a besoin de connaître à l’avance le nombre d’enseignant·es en grève. Pour annoncer le nombre de grévistes dans votre école, merci désormais de ne plus envoyer de courriel à la SPG, mais de remplir le bref questionnaire en ligne envoyé généralement quelques jours avant la grève.

Service d’accueil

Par arrêté du Conseil d’État, le service d’accueil est obligatoire pour notre degré d’enseignement. Ce sont les directions qui doivent l’organiser. Le service d’accueil doit respecter le principe de la proportionnalité et ne doit empêcher l’exercice du droit de grève qu’en ultime recours.

Le service d’accueil signifie que toutes les activités d’enseignement sont suspendues pendant la durée de la grève, même pour les enseignant·es non-grévistes. Ces derniers doivent assumer le service d’accueil défini par leur direction d’établissement, éventuellement avec la collaboration de remplaçant-e-s. Il faut considérer le service d’accueil comme une situation d’urgence et que le personnel qui ne fait pas grève agisse en professionnel : assurer la sécurité des élèves de l’ensemble de l’école en mettant de côté le confort de chacun-e. Il ne peut y avoir d’évaluations (épreuves) pendant la grève.

Les parents ont le droit de garder leurs enfants à la maison pendant toute la durée de la grève sans subir de sanction. Enseigner pendant la grève équivaut à sanctionner les absent·es.

Courrier aux parents

Les directions d’établissement doivent remettre une circulaire neutre à tous les parents pour annoncer la grève. Tous les enseignant·es (grévistes ou non) ont l’obligation de distribuer ces informations.

Il n’est pour l’instant plus possible d’envoyer des courriers aux parents d’élèves.

Vous pouvez en revanche distribuer des tracts et lettres aux parents en dehors du périmètre de l’école et du préau. Les élèves ne peuvent pas être utilisés comme facteurs de nos messages syndicaux, même sous pli fermé.

Le Comité SPG